Questions écologiques sur l’installation de panneaux solaires

demande de devis

Quelle est la consommation moyenne d’électricité en France ?

En moyenne, un foyer de 4 personnes va consommer à l’année entre 2500 et 3100 kWh. Une installation de 20 m² de panneaux solaires photovoltaïques dans le Nord de la France peut assurer presque la totalité de ces besoins. Ainsi avec Sunelis, vous avez la possibilité de réaliser jusqu’à 100% d’économie sur vos factures d’électricité.

 

Quel est l’impact environnemental/coût énergétique de la fabrication d’un panneau photovoltaïque ?

Des études européennes ont prouvé qu’il fallait 2 à 3 années de production d’électricité du panneau solaire pour que son coût de fabrication énergétique soit totalement compensé. Effectivement la fabrication des cellules nécessite un apport d’énergie important (fours à 1200°C) qui sera largement compensé par la production d’énergie solaire 100% écologique.

 

Les panneaux solaires photovoltaïques sont-ils recyclables ?

De nouvelles filières de recyclage des panneaux solaires photovoltaïques se mettent en place sur ce besoin naissant. Les panneaux peuvent être entièrement recyclés en fin de vie (environ 40 ans) pour produire d’autres panneaux solaires.

En juillet 2007, l’association PV Cycle est née afin d’améliorer les procédés de fabrication, les rendre moins énergivores et de limiter les déchets. L’association rassemble 23 industriels, représentant près de 80 % du marché européen du photovoltaïque. L’objectif est d’établir un schéma volontaire de récupération des déchets et de devenir le corps de recyclage de l’Europe.

Un module photovoltaïque est essentiellement composé des matériaux recyclables (verre et métal).

 

Quel impact a l’installation de modules photovoltaïques sur l’environnement ?

La production d’électricité solaire ne dégage pas de CO2, contrairement aux autres énergies fossiles. Le soleil est une source d’énergie inépuisable, présent partout dans le monde et ne polluant pas. Il n’y a pas de déchets et c’est une solution efficace pour produire au plus près des lieux de consommation.

 

Que sont les énergies renouvelables ?

Les énergies renouvelables sont exploitées à partir de la nature et sont inépuisables (soleil, eau, bois, chaleur de la terre, vent…). Elles s’opposent pour cela aux énergies fossiles (pétrole, charbon, uranium, gaz…) dont l’exploitation entraine des pollutions parfois irréversibles.

 

Pourquoi devenir producteur ?

Aujourd’hui, en tant que citoyens du monde, nous nous devons de respecter notre planète. A travers cette démarche éco-citoyenne nous permettons à tout le monde de pouvoir le faire. Au demeurant, cela représente un placement financier sans égal. Vous revendez votre électricité jusqu’à 6 fois plus cher que vous ne l’achetez !

 

Puis-je chauffer ma maison ou produire mon eau chaude sanitaire avec des panneaux solaires photovoltaïques ?

Quelle drôle d’idée ! Il est bien plus efficace de chauffer de l’eau (pour le chauffage ou pour l’eau chaude sanitaire) à l’aide panneaux solaires thermiques. Dans ces derniers, l’eau circule dans des tuyaux sous une vitre et se chauffe directement aux rayons du soleil. Si vous vous êtes déjà douché sur la pelouse à l’aide de l’eau chauffée dans le tuyau d’arrosage resté au plein soleil, vous comprenez de quoi il s’agit. Le chauffe-eau solaire fonctionne sur ce principe ultra simple. Sa capacité à absorber l’énergie du soleil est 10 fois plus grande que celle des panneaux solaires photovoltaïques. Ces derniers sont exclusivement destinés à produire de l’électricité.

 

Les équipements solaires contiennent-ils des substances dangereuses ?

La directive européenne RoHS vise à limiter l’utilisation de six substances dangereuses. RoHS signifie “Restriction of the use of certain Hazardous Substances in electrical and electronic equipment”, c’est-à-dire “restriction de l’utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques”. Les substances concernées sont : le plomb ; le mercure ; le cadmium ; le chrome hexavalent ; les polybromobiphényles (PBB) ; les polybromodiphényléthers (PBDE). Les concentrations maximales de ces substances sont de 0,1% sauf pour le cadmium où la limite est de 0,01% dans les matières homogènes. Pour savoir si vos équipements solaires sont « RoHS » il faut le vérifier auprès des constructeurs. La conformité ROHs ne préjuge pas de l’absence d’autres substances dont la dangerosité ne serait pas établie.

 

On entend dire qu’un système photovoltaïque ne produira jamais autant d’énergie qu’a nécessité sa fabrication ? Est-ce vrai ?

Bien sur que non ! Un grand nombre d’études scientifiques ont été menées par des chercheurs indépendants au sujet de l’analyse du cycle de vie et de l’énergie grise nécessaire à la fabrication des systèmes photovoltaïques. La plus récente, celle du chercheur E. Alsema de l’Université de Utrecht au Pays-Bas publiée en juin 2005, fait mention d’un temps de retour énergétique de 1,5 à 2,5 ans pour un ensoleillement correspondant au sud de l’Europe. Ramené au climat français, le temps de retour énergétique se situe entre 2 et 3,3 ans, ce qui signifie qu’un système photovoltaïque raccordé au réseau peut produire jusqu’à 10 fois l’énergie nécessaire à sa fabrication !